×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
vendredi 30 septembre 2022
Viande
Viande - photo : DR

Alviar va vendre environ 390 tonnes de viandes rouges

Le groupe Alviar veut assurer la disponibilité de la viande rouge durant le Ramadan, en disposant 390 tonnes sur le marché.

Pour les besoins du Ramadan, c’est à des prix réduits que l’Algérienne des viandes rouges (Alviar) va vendre environ 390 tonnes de viandes rouges, a laissé entendre son directeur commercial, Saad Mossaad, devant l’Algérie Presse Service (APS).

C’est précisément, selon M. Mossaad, 140 tonnes de viande ovine et 250 tonnes de viande bovine qui seront répartis sur 44 lieux de vente d’Alviar, positionnés sur tout le territoire algérien.

“140 tonnes de viande ovine et 250 tonnes de viande bovine commercialisées sur les marchés locaux.”

Afin de permettre à toutes les poches d’avoir accès à ses viandes, l’Algérienne des viandes rouges (Alviar) a dû revoir les prix, soit 1.300 dinars pour la viande ovine et 1.200 dinars pour la viande bovine.

Pour le foie d’agneau, c’est 2.800 dinars et moins 600 dinars pour celui du veau. Le cœur d’agneau sera vendu à 2.000 dinars, et 1.500 dinars pour celui du veau. 1.350 dinars sera le prix de la viande hachée bovine et 950 dinars la douche veau. Le steak de veau, le faux filet et le jarret de veau auront les mêmes prix, soit 1.500 dinars, tout comme la basse côte de veau et l’entrecôte de veau qui coûteront 1.200 dinars. Le filet simple est fixé à 1.800 dinars, et 700 dinars pour le merguez.

“La production locale a été la source de ravitaillement de l’Algérienne des viandes rouges, qui n’a pas manqué de vanter la bonne qualité de la viande bovine locale du Sud de l’Algérie, propres et conformes aux exigences sanitaires, et l’excellente qualité de reproduction de la viande ovine locale, une race qui ne risque pas de s’éteindre maintenant”, ajoute M. Mossaad.

C’est en complicité avec d’autres fermes privées qu’Alviar, disposant de centres d’expérimentation et de suivi des bêtes, assure la production du bétail, une information de M. Mossaad.

Ainsi, de nouvelles mesures ont été prises par l’Algérienne des viandes rouges (Alviar), pour ravitailler tous ses lieux de vente pendant le mois sacré. Et c’est à partir de son centre d’engraissement de Ain El Bell, dans la wilaya de Djelfa, que le groupe est passé à l’action.

Regardez aussi

Djamel Belaïd : « L’Agriculture en Algérie. Ou comment nourrir 45 millions d’habitants en temps de crise »

L’ouvrage de Djamel Belaïd raisonne plus que jamais :  « L’Agriculture en Algérie. Ou comment nourrir …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.