×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
mardi 27 septembre 2022
agriculteur

Vers un nouveau mode de financement via « les projets à initiatives locales »

Arbres fruitiers : un nouveau mode de financement via « les projets à initiatives locales »

Le secteur de l’Agriculture et du développement rural s’emploie à changer le mode de financement direct des projets de plantation d’arbres fruitiers.

Ce mode de financement direct des projets de plantation d’arbres fruitiers devrait changer voir le jour prochainement, en optant pour un mode de financement « direct » à travers le mécanisme dit « projets à initiatives locales (PIL) », a déclaré à l’APS, le sous-directeur du développement de l’agriculture de montagne, Merabet Lamine.

Ce nouveau mode de financement ouvre la voie à plusieurs intervenants, en l’occurrence les maîtres d’œuvres, les pépinières, les agriculteurs et les propriétaires de terres agricoles pour leur permettre de réaliser de larges activités agricoles, en se basant sur un cahier de charge, « l’aide n’étant pas accordée directement, mais après la concrétisation et la réception du projet avec la garantie des mécanismes de maintenance et de suivi technique des projets (irrigation, taille …etc).

Cette opération permettra au secteur de passer du mode de soutien direct de l’agriculteur au mode d’organisation de l’activité agricole dans le cadre d’entreprises via des projets locaux, fondés sur la volonté de l’investisseur d’y adhérer pour bénéficier de l’aide pour la concrétisation de ses projets.

L’objectif est de réduire les terres en friche ou à faible rendement, notamment en faveur des agriculteurs ou propriétaires qui ne sont pas en mesure d’assurer la mise en valeur de leurs terres sur les plans matériel et technique, d’où l’intervention du ministère pour prendre en charge le financement et le suivi, une démarche susceptible de surmonter la faible pluviométrie et l’impact climatique, en sus de renforcer la couverture végétale et forestière.

Regardez aussi

Engraissements bovins

En Tunisie la contrebande de bovins vers l’Algérie augmente

L’existence d’une opération de contrebande de bovins vers les frontières algériennes confirmée. Il y a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.