AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
samedi 28 janvier 2023
Viande
Viande - photo : DR

Importation massive de viandes rouges pour répondre à la demande du Ramadan

Des mesures ont été prises pour stabiliser les prix et soutenir les agriculteurs en période de sécheresse.

Pour satisfaire la demande de viande rouge pendant le ramadan, l’Algérie importe des grandes quantités de viande d’Amérique du Sud à un prix plafonné à 1 200 DA/kg. Des quantités supplémentaires de viandes seront également apportées des wilayas du sud de l’Algérie. En parallèle, des mesures ont été prises pour soutenir les agriculteurs en cette période de conditions climatiques difficiles et de sécheresse.

En Algérie, de grandes quantités de viande rouge seront importées de pays d’Amérique du Sud pour satisfaire la demande en période de ramadan. Le prix des importations ne dépassera pas 1 200 DA/kg, a indiqué l’Algérie Presse Service. Selon, Lamine Derradji, directeur général de l’Algérienne des viandes rouges (ALVIAR), ces viandes seront disponibles dans tout le pays et contribueront à stabiliser les prix et à éviter la spéculation. En outre, des quantités supplémentaires seront apportées des wilayas du sud de l’Algérie, comme les années précédentes.

L’opération a pour but de suivre et d’aider les agriculteurs en cette période de conditions climatiques difficiles et de sécheresse qui ont entraîné une hausse des prix des céréales sur les marchés internationaux, affectant ainsi les ressources animales, a souligné le responsable. Pour sa part, le secrétaire général de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Abdellatif Dilmi, a indiqué que les agriculteurs doivent travailler pour atteindre l’autosuffisance alimentaire et mettre fin à la dépendance alimentaire.

D’après la même source, des mesures ont été prises pour assurer un approvisionnement régulier du marché national en prévision du prochain ramadan. En effet, les légumes sont abondamment disponibles et accessibles pour les citoyens algériens, et des mesures ont également été prises pour importer des viandes rouges qui seront vendues à des prix raisonnables.

Regardez aussi

Changement climatique : des agriculteurs égyptiens ont choisi de sécher leurs tomates

Des entreprises paient les fermes entre 10 000 et 12 000 livres égyptiennes par tonne …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.