AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
legumineuses
legumineuses - photo : DR

Les anciennes fermes pilotes transformées en unités de production agricole

Le secteur agricole en Algérie prend un nouveau tournant avec l’annonce du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Youcef Chorfa, lors de sa récente visite à Médéa. Les anciennes fermes pilotes, au nombre de 174 et désormais transformées en unités de production agricole, se spécialiseront dorénavant dans des cultures clés pour le pays, notamment les légumineuses, les oléagineux, la semence et l’arboriculture, constituant ainsi un pilier essentiel des grandes cultures stratégiques.

L’objectif est clair : garantir la sécurité alimentaire de l’Algérie en renforçant la production agricole et en adaptant les méthodes de gestion aux standards modernes. Cette déclaration marque un engagement fort en faveur d’une agriculture plus efficiente et plus orientée vers les besoins du pays.

Parmi les initiatives phares annoncées, la réalisation ambitieuse de 150 000 hectares de légumineuses pour la campagne de moisson 2024. Un objectif qui nécessitera une coordination sans faille et des efforts soutenus à travers plusieurs régions du pays.

Parallèlement à cette dynamique de production, le ministère de l’Agriculture met l’accent sur l’infrastructure logistique, en particulier la construction de nouvelles structures de stockage de céréales. L’appel pressant lancé aux responsables de la direction des équipements publics souligne l’urgence de cette démarche pour renforcer les capacités de stockage et assurer une meilleure gestion des récoltes.

La question des prix est également au cœur des préoccupations du ministère. Le plafonnement annoncé de la marge bénéficiaire sur certains produits importés, à l’instar de la viande, vise à protéger le pouvoir d’achat des citoyens tout en assurant une régulation du marché. Une mesure qui s’inscrit dans une vision globale visant à garantir une offre abondante et stable pour les consommateurs.

La visite du ministre à Médéa a été l’occasion de constater sur le terrain les avancées concrètes de ces nouvelles orientations. De l’inspection des unités de production agricole spécialisées à la rencontre avec les acteurs locaux, en passant par la visite d’exploitations partenaires, cette immersion a permis de prendre la mesure des défis et des opportunités qui se présentent.

Dans un contexte où la sécurité alimentaire est plus que jamais une priorité, ces mesures annoncées par le ministre Chorfa marquent une étape cruciale dans la consolidation du secteur agricole en Algérie. Elles témoignent d’une volonté politique forte de moderniser et de dynamiser une agriculture essentielle à l’avenir du pays.

Partager

Regardez aussi

Pommes de terre

Lancement de la campagne de récolte de la pomme de terre à Mostaganem

La campagne de cueillette de la pomme de terre pour l’année agricole 2023-2024 a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *