AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie

Rencontre Algéro-Tunisienne pour le développement de l’apiculture

Dans le cadre d’une initiative porteuse d’espoir pour les filières apicoles algériennes et tunisiennes, l’Association nationale des commerçants et artisans algériens a récemment organisé une rencontre au sein de l’Institut technologique spécialisé de formation en production animale. La réunion avait pour objectif de discuter des opportunités de partenariat entre les acteurs des deux pays, en particulier dans le domaine de la production et de la commercialisation du miel.

Présidée par Tahar Boulenouar, cette rencontre a attiré l’attention des professionnels de l’Association tunisienne du festival du miel et de la valorisation du patrimoine Sidi Alouane. Selon Boulenouar, la présence de ces acteurs tunisiens de l’agriculture dans le débat sur les opportunités de partenariat entre les deux pays est cruciale, étant donné les similitudes géographiques et climatiques entre les deux nations.

L’apiculture, souligne-t-il, revêt une importance économique significative, et il est impératif de tirer parti des expériences réussies d’autres pays. En dépit de la richesse potentielle de l’Algérie en matière de production de miel, la quantité produite actuellement – entre 600 et 700 tonnes par an – reste nettement inférieure à la demande mondiale, évaluée à 2 millions de tonnes.

L’Association nationale des commerçants et artisans algériens s’engage activement dans la formation et le partenariat pour stimuler la production nationale de miel. L’objectif est de fournir aux apiculteurs les outils nécessaires pour relever les défis du marché mondial.

La réunion a également été l’occasion pour l’association de dialoguer avec divers secteurs, notamment l’agriculture, les forêts, le commerce et l’artisanat. L’objectif est de garantir un soutien et des facilités aux acteurs de la filière apicole. Une convention avec l’Agence Nationale de Gestion des Micro-Entreprises (ANGEM) est également envisagée pour faciliter l’accès des apiculteurs à ses services.

Fathi Sefari et Nadjib Benaïcha, président et vice-président de l’Association tunisienne du festival du miel et de la valorisation du patrimoine Sidi Alouane, ont souligné l’importance des échanges entre les apiculteurs des deux pays. Selon eux, la participation d’apiculteurs algériens aux récentes éditions du Festival du miel de Sidi Alouane en Tunisie a jeté les bases de partenariats fructueux en matière de production et de commercialisation des produits apicoles.

Ils ont souligné que les conditions favorables, tant sur le plan politique que populaire, ainsi que les facteurs géographiques et historiques exceptionnels entre les deux pays, offrent un terrain propice au développement de ces partenariats. Les échanges entre les apiculteurs permettront non seulement d’améliorer la maîtrise des processus de production mais aussi de renforcer leurs capacités à pénétrer les marchés mondiaux.

La rencontre a rassemblé des dizaines d’apiculteurs de Guelma et d’autres wilayas algériennes, ainsi qu’une délégation tunisienne composée de 10 professionnels de la filière. Cette convergence d’expertise et d’expérience ouvre la voie à une collaboration fructueuse qui pourrait dynamiser l’apiculture dans les deux pays et contribuer à répondre à la demande croissante sur le marché mondial du miel.

Partager

Regardez aussi

cherfa ministre agriculture

Youcef Cherfa se rend à New York pour une réunion au sommet

Rencontre à New York entre le Ministre de l’Agriculture algérien et le Directeur de l’EPA …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *