AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Tracteur Afrique - ph : DR
Tracteur Afrique - ph : DR

Afrique : Un nouveau modèle pour améliorer l’accès aux tracteurs

Un nouveau modèle pour améliorer l’accès aux tracteurs en Afrique.

« Quand j’ai quitté la banque traditionnelle, j’ai commencé à travailler dans la microfinance », a déclaré Oliver Jehiel le fondateur de cette startup, du nom de Hello Tractor.

« J’ai toujours su que je voulais faire un travail qui avait du sens pour moi. Et en travaillant dans la microfinance, j’ai observé que la plupart des pauvres du monde desservaient ces banques, mais elles n’avaient pas de produits agricoles, elles ne prêtaient pas dans l’agriculture c’est trop risqué. J’ai pensé comment pouvez-vous fournir des ressources à ces agriculteurs afin qu’ils puissent réellement se sortir de la pauvreté ? »

C’est alors qu’il a eu l’idée de Hello Tractor. « J’ai observé que les agriculteurs n’ont tout simplement pas accès aux tracteurs sur les marchés émergents. L’Afrique est la région la moins mécanisée de la planète », a-t-il déclaré. « En conséquence, les agriculteurs plantent tard, ils sous-cultivent leurs terres et perdent des revenus. Ils sont piégés dans ce cycle de pauvreté. »

Hello Tractor rassemble les propriétaires de tracteurs et les agriculteurs qui ont besoin de ces outils. L’entreprise numérise un espace traditionnellement peu technologique et offre aux propriétaires de flotte des informations sur la consommation de carburant, l’entretien et plus encore sur chacun des tracteurs loués via son système. Hello Tractor propose également un financement d’équipement par répartition à ceux qui souhaitent démarrer leur propre flotte de location nous apprend Fortune.

« Vous brisez ce cycle [de pauvreté] en apportant les ressources dont ils ont besoin pour augmenter leur productivité et augmenter la sécurité alimentaire dans les communautés dans lesquelles ils vivent », a déclaré Oliver. « C’est en quelque sorte ce qui nous a poussés à nous attaquer à ce problème. L’avantage de la mécanisation est que vous êtes presque à l’abri de nombreux risques en agriculture. Vous n’êtes pas exposé aux risques météorologiques, aux maladies des plantes, aux sécheresses, au marché le risque, [ou] la volatilité des prix des produits de base sous-jacents cultivés parce que les agriculteurs investissent dans la mécanisation dès le départ, et vous pouvez créer une entreprise autour de cela. Et c’est ce que nous avons fait. »

Jusqu’à présent, Hello Tractor a facilité la location de plus de 500 000 agriculteurs dans 17 pays d’Afrique.

Oliver a lancé l’entreprise au Nigeria parce que c’est « la plus grande économie d’Afrique », ainsi que la plus peuplée, et qu’elle possède « le plus grand inventaire de terres agricoles non cultivées au monde ».

« Le Nigeria a besoin de développer l’agriculture », a noté Oliver. L’écart de rendement mondial entre les moyennes des produits de base dans le reste du monde et les agriculteurs nigérians est d’environ 50 %. Pourquoi ? Les agriculteurs nigérians n’ont pas accès aux tracteurs.

Mais avant qu’Oliver ne lance Hello Tractor, il a pris un mauvais virage coûteux. Il s’est d’abord lancé comme constructeur de tracteurs. « Nous avons travaillé avec un fabricant en Chine et nous avons pensé que nous pourrions apporter sur le continent des équipements à faible coût et de faible puissance grâce à la connectivité du marché », a-t-il déclaré.

« C’était une énorme erreur », a déclaré Oliver, mais il ne regrette pas d’avoir commis cette erreur. « Cela a mis sur notre radar des choses que nous n’aurions même pas envisagées lorsque nous avons commencé au début. Je suis très reconnaissant que nous nous soyons éloignés de cette entreprise, mais nous avons beaucoup appris au cours du processus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.