AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
cereales ble dur
cereales ble dur - ph : DR

L’Algérie en route vers l’autosuffisance en blé dur d’ici 2027

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Youcef Cherfa, a réaffirmé jeudi à Tindouf l’ambition de l’Algérie d’atteindre l’autosuffisance en blé dur d’ici à 2027. Cette déclaration s’inscrit dans le cadre du Plan national de développement des cultures stratégiques, qui vise à renforcer la sécurité alimentaire du pays.

Accompagné du ministre de l’Hydraulique, Taha Derbal, lors d’une visite de terrain dans la wilaya de Tindouf, M. Cherfa a annoncé le lancement imminent de la construction de 30 silos de stockage de céréales. Ces installations, d’une capacité totale de 30 millions de quintaux, marquent une étape cruciale dans l’atteinte des objectifs fixés par le Plan national.

« Notre objectif est clair : atteindre l’autosuffisance en blé dur d’ici 2027 », a déclaré M. Cherfa. Il a également souligné l’importance de la loi sur l’investissement qui favorisera les partenariats avec des entreprises étrangères, apportant ainsi expertise et technologie pour améliorer les rendements des cultures stratégiques.

Lire aussi : Les importations de céréales atteignent des sommets historiques

Dans le cadre de la transformation des fermes pilotes en unités de production, conformément au programme du président de la République, le ministre a révélé un projet ambitieux de plantation de 3.000 hectares d’arganiers cette saison. « Cela positionnera l’Algérie comme un futur producteur d’huile d’argan », a-t-il ajouté.

M. Cherfa s’est réjoui des résultats agricoles obtenus cette année, notamment dans les régions du Sud comme Adrar, Timimoune, Illizi, Ghardaïa et El Ménea. Ces performances encouragent l’extension des surfaces cultivées, visant près de 500.000 hectares pour diverses céréales, afin de constituer un stock stratégique dans les zones sahariennes.

Il a également fait le point sur l’opération de recensement général de l’agriculture (RGA), qui a atteint un taux de 61% à ce jour, témoignant de l’adhésion des agriculteurs et éleveurs. Cette démarche est essentielle pour évaluer les capacités agricoles du pays et planifier les programmes futurs.

Lors de sa visite, le ministre a posé la première pierre d’un complexe de stockage des céréales de proximité d’une capacité de 5.000 tonnes à Tindouf. Il a ensuite inauguré le projet de raccordement de 199 exploitations agricoles au réseau électrique à Oued el Mahia, avec un budget de 40 millions DA et une réalisation prévue en 45 jours.

La délégation ministérielle a également visité la foire des produits agricoles locaux et inspecté le complexe intégré de production de viandes blanches et d’œufs, qui couvre 60% des besoins de la wilaya. M. Cherfa a souligné l’importance d’encourager et de soutenir ce type d’investissements pour le développement durable du secteur agricole en Algérie.

Partager

Regardez aussi

cereales ble dur

Sommet du G7 : Un partenariat stratégique Algéro-Italien pour un Méga-Projet agricole à Timimoun

Lors du Sommet du G7, qui s’est tenu à Bari, en Italie, du 13 au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *