AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Aviculture Algérie
Aviculture Algérie - ph : DR

L’Algérie lève l’interdiction sur l’importation des produits avicoles espagnols

Reprise progressive des relations commerciales entre l’Algérie et l’Espagne : Fin d’une crise de 20 mois.

Après près de 20 mois de tensions et de gel des relations, l’Algérie et l’Espagne amorcent une reprise progressive de leurs relations bilatérales. Cette normalisation, initiée avec la nomination du nouvel ambassadeur d’Algérie à Madrid le 17 novembre dernier, se confirme désormais également sur le plan commercial.

L’une des mesures phares de cette reprise est la levée officielle de l’interdiction sur l’importation des produits avicoles espagnols. L’Association algérienne des banques et des établissements financiers (ABEF) a confirmé cette décision dans une note partagée sur les réseaux sociaux depuis le 14 janvier. Cette levée concerne spécifiquement les intrants avicoles tels que les poussins de chair, les poussins de ponte, et les œufs à couver en provenance du Royaume d’Espagne.

Dans sa note adressée aux différentes banques du pays, l’ABEF indique : « Nous avons l’honneur de vous informer que l’importation des intrants avicoles (…) est autorisée. À cet effet, il vous est demandé de bien vouloir instruire vos services concernés pour procéder à la domiciliation pour l’importation de ces produits, à l’appui de l’autorisation délivrée par les services du Ministère de l’Agriculture ».

Cette annonce est saluée par le président du Conseil d’affaires algéro-espagnol, Djamel Bou Abdallah, soulignant que le rétablissement des échanges commerciaux entre les deux pays se fait de manière graduelle.

L’information a également été relayée par la presse espagnole, notamment par le quotidien El País, qui a confirmé que les autorités algériennes ont levé le blocus sur l’importation des produits espagnols. Le journal espagnol précise que cette mesure concerne spécifiquement le secteur de l’agriculture, en particulier la filière avicole.

Cet assouplissement commercial intervient après une période difficile pour la filière avicole algérienne, fortement impactée par la rupture des relations commerciales avec l’Espagne en mars 2022. Avant cette crise, la société espagnole Cobb détenait une part significative du marché algérien du poussin, avec 60% de parts de marché.

Les conséquences de cette crise se sont également fait ressentir du côté espagnol, avec une chute significative des exportations vers l’Algérie. Selon l’agence Europa Press, les exportations ont diminué de 93,6% au cours du premier trimestre 2023, passant de 472,9 millions d’euros à seulement 30,2 millions d’euros.

Partager

Regardez aussi

cherfa ministre agriculture

Youcef Cherfa se rend à New York pour une réunion au sommet

Rencontre à New York entre le Ministre de l’Agriculture algérien et le Directeur de l’EPA …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *