AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Avocatier en Afrique
Avocatier - ph : DR

La production d’avocats sud-africains bientôt leader sur le Japon et la Chine ?

Les avocats sud-africains visent l’essor asiatique : Cap sur le Japon et la Chine

Dans la course effrénée aux parts de marché asiatiques, les exportateurs mondiaux d’avocats ont mis le cap sur le marché japonais. L’Afrique du Sud, deuxième exportateur africain d’avocats, a récemment franchi une étape cruciale en finalisant le protocole pour les exportations de ses avocats de la variété Hass vers le Japon. La culture de l’avocat, une opportunité pour l’export algérien ?

Derek Donkin, directeur général de l’Association sud-africaine des producteurs d’avocats (SAAGA), a annoncé cette avancée stratégique le 5 janvier dernier. Selon les informations obtenues par Fruitnet, les premières cargaisons d’avocats devraient prendre le chemin du Japon dès le mois de juin. Avant cela, toutefois, des procédures d’enregistrement et d’inspection minutieuses des exploitations et entrepôts seront nécessaires. Les fruits devront également atteindre un stade optimal de maturité pour répondre aux exigences du protocole de traitement par le froid, fixé à 2°C pendant 19 jours.

Alors que l’Afrique du Sud a traditionnellement orienté 90 % de ses exportations d’avocats vers l’Union européenne (UE) et le Royaume-Uni, la diversification des débouchés vers le marché japonais s’avère prometteuse. En effet, le Japon représente le principal importateur d’avocats en Asie, ayant importé plus de 50 000 tonnes du fruit d’une valeur dépassant les 159 millions de dollars sur le marché international en 2022, selon les données de Trade Map.

L’ouverture du marché japonais n’est pas le seul succès pour l’industrie sud-africaine en Asie. En août dernier, les autorités chinoises ont également donné leur feu vert aux exportations d’avocats en provenance du pays. Derek Donkin prévoit même un atelier d’ici la fin janvier pour discuter des exigences finales avec les autorités sud-africaines en vue des expéditions vers la Chine. Si tout se déroule comme prévu, la première cargaison d’avocats pourrait atteindre le marché chinois dès avril ou mai prochain.

Les chiffres préliminaires de la FAO soulignent le rôle croissant de l’Afrique du Sud sur la scène mondiale de l’avocat. En 2022, le pays a expédié plus de 63 000 tonnes de ce fruit prisé, consolidant ainsi sa position de deuxième exportateur africain derrière le Kenya. Cette expansion vers l’Asie représente une opportunité significative pour l’industrie sud-africaine, qui cherche à tirer pleinement parti du potentiel de croissance offert par ces marchés dynamiques. La diversification des débouchés vers le Japon et la Chine témoigne d’une stratégie ambitieuse visant à renforcer la position de l’Afrique du Sud sur la carte mondiale de l’avocat.

Partager

Regardez aussi

La Ferme Bourai recrute un ingénieur agronome à Bejaia

Rejoignez l’équipe de la Ferme Bourai ! La Ferme Bourai est à la recherche d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *