AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
cereales ble dur
cereales ble dur - ph : DR

L’Egypte va importer 5 millions de tonnes de blé en 2024

L’Égypte intensifie ses importations de blé en 2024 avec un objectif de 5 millions de tonnes.

Le gouvernement égyptien a récemment annoncé ses plans ambitieux d’importer 5 millions de tonnes de blé au cours de l’année 2024, marquant ainsi une augmentation significative par rapport aux 4,5 millions de tonnes importées en 2023. Cette initiative est orchestrée à travers des appels d’offres internationaux gérés par l’Autorité générale des approvisionnements (GASC).

L’Égypte, qui se classe parmi les plus grands importateurs mondiaux de blé, a pour habitude de satisfaire une part importante de ses besoins céréaliers par le biais de ces appels d’offres. Cette décision de relever la barre à 5 millions de tonnes témoigne de la volonté du pays de renforcer sa sécurité alimentaire et de répondre à la demande croissante de sa population.

Actuellement, la GASC a établi une liste de 18 pays autorisés à fournir du blé à l’Égypte. Au cours des cinq dernières années, les principales sources d’approvisionnement en blé pour le pays ont été la Russie, la Roumanie, l’Ukraine et la France. Ces pays ont démontré leur capacité à répondre aux normes de qualité exigées par l’Égypte et ont établi des relations commerciales solides avec la GASC.

Lire aussi : 

En 2023, l’Égypte a importé un total impressionnant de 10,8 millions de tonnes de blé, représentant une augmentation significative de 15 % par rapport à l’année précédente. Cette augmentation témoigne non seulement de la détermination du pays à garantir un approvisionnement alimentaire stable, mais aussi de sa capacité à gérer les défis logistiques et économiques liés aux importations massives de céréales.

Il convient de noter que le choix des sources d’approvisionnement revêt une importance stratégique pour l’Égypte. En diversifiant ses partenaires commerciaux, le pays minimise les risques liés à la volatilité des marchés internationaux et renforce sa position de négociation lors des appels d’offres.

Partager

Regardez aussi

cherfa ministre agriculture

Youcef Cherfa se rend à New York pour une réunion au sommet

Rencontre à New York entre le Ministre de l’Agriculture algérien et le Directeur de l’EPA …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *