×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 25 septembre 2022
Ferme agricole en Algérie
Ferme agricole en Algérie - ph : JeuneAfrique

Le Gouvernement veut augmenter la production locale pour réduire les importations

L’Algérie souhaite augmenter sa production locale et limiter l’importation agricole par l’accompagnement des Instituts techniques et de la recherche scientifique.

Selon une annonce ministérielle de ce samedi 02 avril 2022, une rencontre a eu lieu entre le ministre algérien de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni et les responsables des Instituts techniques et de la recherche scientifique opérant dans le domaine agricole. Engager ces institutions dans la mise en œuvre d’innovantes méthodes sectorielles pour booster la production locale et baisser les importations a été l’objet des échanges.

Pour amener ces institutions scientifiques à mieux participer au développement agricole algérien et de faire face à ses objectifs, d’autres sujets sur le réaménagement de ces établissements ont été discutés pendant cette rencontre.

Selon la déclaration, il faudra donner un nouveau statut à ces établissements scientifiques, pour qu’ils aient la pleine capacité à intervenir dans les nouvelles politiques de développement de la production locale, pour entre autres diminuer les importations et créer des biens et services, ainsi que de l’emplois.

“Un nouveau statut pour les Instituts techniques et la recherche scientifique pour faire face aux défis de l’agriculture.”

Les défis de l’agriculture algérienne doivent, souligne le communiqué, amener les institutions mentionnées à non seulement revoir leur démarche professionnelle et à rechercher l’intérêt économique du pays dans leurs travaux, mais aussi à accentuer les recherches pragmatiques et le développement des équipements pour la conservation ex-situ (hors site) des semences, afin de faire face aux difficultés auxquelles sont confrontés les cultivateurs.

Pour le ministère algérien de l’Agriculture et du Développement rural, impliquer les Instituts de recherche scientifique dans la reformulation de l’agriculture et dans son rendement en nature sur le marché local, consolidant ainsi l’approvisionnement alimentaire du pays, émane d’une directive du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Regardez aussi

Engraissements bovins

En Tunisie la contrebande de bovins vers l’Algérie augmente

L’existence d’une opération de contrebande de bovins vers les frontières algériennes confirmée. Il y a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.