×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
mardi 27 septembre 2022
cereales ble dur
cereales ble dur - ph : DR

La production des céréales visée par un nouveau plan

Les autorités de divers secteurs sont en passe d’élaborer une nouvelle stratégie en matière de production de céréales.

Les autorités compétentes de divers secteurs d’activité élaborent un nouveau plan pour la production des céréales, selon une déclaration du chargé des missions du Directeur général (DG), Nasreddine Messaoudi, Secrétaire général (SG) de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), faite le lundi 12 septembre, dans la capitale algérienne.

En effet, début septembre, l’OAIC avait pris part à une réunion de travail sur la formulation de stratégies liées à la mécanisation, à l’irrigation et au stockage dans la culture et la production céréalière, selon Messaoudi, qui intervenait à l’APN (Assemblée populaire nationale), lors d’une session présidée par le président de la Commission de l’agriculture, de la pêche et de la protection de l’environnement, Ali Ben Sebgag, en précisant que la réunion en question avait noté la présence des représentants des ministères de l’agriculture, de l’industrie et des ressources en eau.

Dès lors, en attendant de finaliser le dossier complet à présenter aux services du Premier ministre, les groupes de travail des secteurs de l’agriculture, de l’industrie et des ressources en eau se réunissent régulièrement, ajoute-il.

En outre, continue-t-il, il ne faut pas oublier que le gouvernement, avec différents systèmes d’irrigation, vise à travers ses programmes à venir, à garantir la production et à promouvoir le développement des zones favorisées par l’irrigation tant au nord qu’au sud de l’Algérie.

Aussi, le Secrétaire général de  l’OAIC a soutenu que l’Algérie est tout proche d’être autosuffisante, en précisant que le seul obstacle qui a empêché le pays d’atteindre rapidement cet objectif était les conditions climatiques.

En effet, si l’Algérie veut devenir autosuffisante, en rationalisant et en intensifiant les activités d’irrigation, il est nécessaire de définir des ressources en eau pouvant sécuriser une irrigation supplémentaire dans le nord, et développer d’autres zones proches des ressources en eau dans le sud du pays.

Par ailleurs, avant de rappeler l’information des 520 entrepôts qui ouvriront dans le courant de la campagne actuelle, Messaoudi a confirmé que le l’OAIC réceptionne en ce moment, des agriculteurs et des exploitations agricoles, les derniers lots de semences concernant la moisson-battage de la campagne en cours.

En outre, sous la tutelle du ministre de l’Agriculture et du Développement rural et par la coordination au niveau local des walis, la moisson-battage ou la moisson des récoltes s’est faite sans problème, souligne le SG de l’OAIC.

Messaoudi a également assuré mettre tout en œuvre pour continuer l’accompagnement de la campagne de labours et de semis de la saison prochaine, qui est une opération stratégique et importante, surtout dans la situation actuelle, et ce, en suivant les directives du Président de la République données aux walis.

Par ailleurs, l’OAIC avait la responsabilité de mettre à disposition le blé tendre et le blé dur, l’orge et quelques légumineuses telles que les lentilles et les pois chiches, soit les engrais et toutes les semences nécessaires, ajoute-il.

Ainsi, dans le contexte du plan d’autosuffisance, au moins en blé dur et en orge, le ministère envisage en ce moment la possibilité d’augmenter les subventions pour les semences et les engrais, selon Messaoudi.

Regardez aussi

Viande

Réaction urgente contre la hausse des prix de la viande rouge

Des mesures adéquates prises, après une flambée des prix sans précédent de la viande rouge …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.