AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Ph : DR

Les agriculteurs français manifestent contre une loi agricole

Report d’une loi agricole en France suite à la colère des agriculteurs.

Sous la pression des agriculteurs en colère, le gouvernement français a décidé dimanche de différer de « quelques semaines » un projet de loi sur l’agriculture. Cette décision vise à répondre à la demande de « simplification » du secteur, alors que des manifestations et des blocages persistent dans les campagnes françaises.

Le ministre de l’Agriculture français, Marc Fesneau, devait présenter le texte tant attendu « en faveur du renouvellement des générations en agriculture » lors du prochain Conseil des ministres, prévu dans trois jours. Cependant, face à la pression croissante des agriculteurs, il a annoncé le report de la présentation du projet de loi. « Donnons-nous quelques semaines », a déclaré le ministre à plusieurs médias, justifiant ce délai par la nécessité d’ajouter « un paquet de simplifications » aux mesures déjà annoncées pour faciliter l’installation de nouveaux chefs d’exploitations.

La principale revendication des éleveurs, céréaliers et maraîchers qui manifestent depuis plusieurs jours concerne les charges financières et les normes environnementales qu’ils estiment trop contraignantes. Les manifestations ont pris une tournure plus concrète dans le sud-ouest de la France, où l’autoroute reliant Bayonne à Toulouse est bloquée depuis jeudi. Un barrage filtrant était également prévu à Tarascon-sur-Ariège, une localité traversée par la route nationale 20, un axe important desservant Andorre et l’Espagne.

Cette colère des agriculteurs ne se limite pas à la France, puisque des mouvements similaires se multiplient en Europe. En Allemagne, des milliers de tracteurs ont convergé sur Berlin pour exprimer leur mécontentement face aux conditions difficiles auxquelles sont confrontés les agriculteurs. La question des charges financières et des normes environnementales semble être au cœur des préoccupations des agriculteurs à travers le continent.

Face à ce mouvement de protestation massif, le gouvernement français se retrouve contraint de repenser son projet de loi sur l’agriculture. Le report annoncé vise à prendre en compte les préoccupations légitimes des agriculteurs et à élaborer des mesures qui répondent à leurs besoins tout en assurant la viabilité du secteur agricole français. Les semaines à venir seront cruciales pour observer l’évolution de cette situation et la manière dont le gouvernement parviendra à concilier les intérêts divergents des agriculteurs et les impératifs du secteur agricole.

Partager

Regardez aussi

cherfa ministre agriculture

Youcef Cherfa se rend à New York pour une réunion au sommet

Rencontre à New York entre le Ministre de l’Agriculture algérien et le Directeur de l’EPA …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *