×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 25 septembre 2022
Blé dur
Blé dur - Ph : DR

ANADE : Mohamed Chérif Bouaoud encourage l’investissement agricole

Le Directeur général de l’ANADE, Mohamed Chérif Bouaoud, appelle les jeunes à investir dans une activité agricole créatrice de richesses.

Le mercredi 23 février 2022 dernier, le Directeur général de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE), a encouragé les jeunes à s’orienter vers une activité agricole créatrice de richesses. Selon lui, le potentiel agricole de la région d’Illizi est malheureusement fort peu exploité. Mohamed Chérif Bouaoud a déclaré que l’ANADE s’engage à soutenir tous les jeunes porteurs de projets désireux d’investir dans des activités agricoles.

Le directeur régional de l’ANADE s’est rendu à la wilaya d’Illizi, accompagné d’une délégation mixte formée de représentants du ministère de l’Agriculture et du Développement rural et du ministère délégué chargé de la micro-entreprise. A l’ordre du jour, l’importance de la création de micro-entreprises dans la filière agricole en vue de générer de la richesse tout en assurant le développement socio-économique de la région.

Dans sa communication, Mohamed Bouaoud a déclaré que l’ANADE avait dorénavant la vocation d’appuyer et de soutenir les projets productifs, notamment dans le domaine agricole. Ainsi, les porteurs de projets dans une activité agricole contribuant au développement de ce secteur vital bénéficieront d’un financement de l’Agence et de l’appui stratégique de l’Etat dans le but d’assurer la croissance de l’économie nationale et sa pérennité.

“L’ANADE veut soutenir les jeunes investisseurs agricoles en facilitant l’accès au foncier, l’autorisation de fonçage de puits et l’acquisition de matériels agricoles.”

Les jeunes présents n’ont pas manqué de mentionner les contraintes liées à la rareté des ressources hydriques, ce à quoi le Directeur général de l’ANADE à répondu en indiquant que les services de l’Agence en coordination avec les instances locales – à l’instar des services agricoles et des ressources en eau – travaillaient à l’élaboration d’une stratégie commune qui permettrait de garantir un accompagnement complet des personnes désireuses d’investir dans l’agriculture. Cette stratégie comprend des avantages tels que : l’accès au foncier, l’autorisation de fonçage de puits et l’acquisition de matériels agricoles.

Mohamed Bouaoud a également souligné le fait que sa visite dans la wilaya visait également la mise sur pied d’un programme de projets d’investissement répondant aux besoins de développement spécifique de la région pour s’assurer de l’efficacité du choix des projets à concrétiser.

Pour sa part, Touami Mira, directrice des terres agricoles au ministère de l’Agriculture et du Développement rural, estime que la situation agricole dans la région d’Illizi est largement en deçà du développement escompté, au regard de celui atteint dans les wilayas du sud du pays. Il faut noter que les wilayas de Ouargla, El-Oued et El-Menea ont connu des avancées notables, qualitativement et quantitativement dans l’agriculture. Pour cette raison, elle affirme que les efforts devraient converger vers la dynamisation agricole dans la wilaya d’Illizi afin d’encourager les jeunes à investir dans l’agriculture.

La délégation a tenu à visiter des exploitations agricoles de jeunes, attribuées dans le cadre de la concession agricole et s’est informée sur la situation de l’élevage de bétail et sur les difficultés rencontrées par les éleveurs de la localité de Tarat.

Regardez aussi

Engraissements bovins

En Tunisie la contrebande de bovins vers l’Algérie augmente

L’existence d’une opération de contrebande de bovins vers les frontières algériennes confirmée. Il y a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.