AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie

Ruée des investissements étrangers vers l’agriculture en Algérie ?

Lors d’un forum organisé par le quotidien El Moudjahid ce lundi, Omar Rekkache, directeur général de l’Agence algérienne de promotion de l’investissement, a annoncé que plusieurs projets étrangers de grande envergure seront prochainement concrétisés en Algérie. Ces projets touchent principalement les secteurs de l’agriculture et du tourisme, et bénéficient d’un climat favorable à l’investissement ainsi que des facilités offertes aux investisseurs.

En présence de Kamal Khefach, membre du Comité national supérieur des recours liés à l’investissement, M. Rekkache a souligné que l’agence est actuellement en négociation avec de nombreuses grandes entreprises internationales. Il a précisé que ces négociations concernent des secteurs diversifiés, mais surtout l’agriculture et le tourisme, grâce à l’amélioration du climat d’investissement actuel et aux avantages attrayants offerts pour attirer ces investisseurs.

Parmi les projets mentionnés figure un partenariat agricole avec la société italienne BF, en collaboration avec le Fonds national d’investissement. Ce projet, d’une valeur de plus de 420 millions de dollars, se déroulera dans la wilaya de Timimoune sur une superficie de plus de 36 000 hectares dédiée à la culture des céréales. En plus de la production agricole, le projet comprend la construction d’une usine de transformation des produits de la farine destinée à l’exportation.

Dans le secteur touristique, M. Rekkache a révélé que des négociations sont en cours avec un investisseur qatari intéressé par le développement de deux zones touristiques. Ce projet vise à renforcer l’attractivité touristique de l’Algérie et à diversifier ses sources de revenus. Un autre projet majeur évoqué par M. Rekkache concerne le complexe industriel malaisien « Lion », qui investira dans les secteurs du fer, de l’acier et de l’aluminium. Ce projet colossal, d’une valeur totale de 8 milliards de dollars, se déroulera en quatre phases, la première phase représentant un investissement de 3,7 milliards de dollars. Selon M. Rekkache, ce projet sera lancé dès qu’un accord sera conclu sur la superficie nécessaire.

Ce projet industriel est décrit comme « prometteur et sérieux » par le directeur général de l’agence, qui a insisté sur les avantages en termes de création d’emplois et de développement des zones industrielles en Algérie. M. Rekkache a affirmé que l’agence déploiera tous les efforts nécessaires pour assurer la réalisation de ce projet, qui contribuera à améliorer l’image du climat d’investissement en Algérie.

En outre, M. Rekkache a annoncé que l’Agence algérienne de promotion de l’investissement proposera prochainement sur sa plateforme numérique « Investor » pas moins de 439 lots immobiliers pour les investisseurs, couvrant environ 300 hectares dans plusieurs wilayas. Concernant les zones immobilières non aménagées, il a indiqué que, en attendant d’accélérer le processus d’aménagement, l’agence envisagera des négociations avec les porteurs de projets pour qu’ils prennent en charge l’aménagement des zones immobilières.

Ces initiatives et projets démontrent l’engagement de l’Algérie à créer un environnement favorable à l’investissement étranger, avec des impacts significatifs attendus sur l’économie nationale et l’emploi.

Partager

Regardez aussi

cereales ble dur

Lancement de la campagne moisson-battage 2023/2024 dans le nord

Lancement de la campagne moisson-battage 2023/2024 dans les Wilayas du Nord. La campagne moisson-battage 2023/2024 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *