AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Colza
Colza - ph : DR

Des semences déficientes ou « mafchoucha » sur 900 hectares de colza ?

900 hectares de colza sinistrés : Une commission d’enquête à Guelma.

A Guelma, le ministère de l’Agriculture et du développement rural se penche sur 900 hectares de colza qui seraient sinistrés, selon plusieurs producteurs.

Selon Hicham Safar, député et membre de la commission économique de l’Assemblée nationale populaire (APN), ce ne sont pas moins de 900 hectares qui seraient au total concernés par la sinistrose actuelle.

Dans le viseur, des semences déficientes importées par une entreprise privée. Des semences inadaptées au sol algérien selon plusieurs agriculteurs qui dénoncent un manque à gagner important après cette erreur de casting.

Au total, 52 agriculteurs et 7 fermes pilotes seraient concernés

Végétation clairsemée et rabougrie, des plants qui ne dépassent pas la hauteur des genoux et de nombreuses mauvaises herbes tout autour, pour les agriculteurs ces parcelles ne rapporteront rien cette année alors qu’avec les récentes pluies on estimait des rendements à 25 où 30 quintaux par hectare.

Avec un prix moyen de 9 000 DA, le manque à gagner pour ces agriculteurs est monumental surtout lorsque l’on connait les frais d’investissement en semences, engrais et désherbants réalisés par ces mêmes agriculteurs selon TSA.

Au total, 52 agriculteurs et 7 fermes pilotes seraient concernés par la problématique. La variété française de semences qui a été validée en Espagne pose problème en Algérie. D’où l’importance des tests réalisés par les semenciers.

Une commission d’experts devra se prononcer.

Malgré la situation dramatique pour ces agriculteurs, il faudra attendre les retours de la commission d’experts qui devront statuer sur cette histoire.

« On espère que les experts désignés auront les compétences requises, le colza est une culture nouvelle », s’inquiète le directeur de Green Naciral. « Cette culture est autant nouvelle pour eux que pour nous », ajoute-t-il toujours à TSA.

Reportage de Ennahar TV dans la wilaya de Guelma.

 

Regardez aussi

L'agriculture africaine est prête pour zone de libre-échange

Alger : Le 8e Forum africain sur l’investissement veut se tourner vers l’avenir

8e Forum africain sur l’investissement et le commerce: 650 opérateurs attendus. « L’Afrique, c’est l’avenir », c’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.