×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 25 septembre 2022
semences

Semences maraîchères : Fin des importations dès 2023

Pour mettre un terme à la consommation des énergies algériennes, l’Algérie n’importera plus les semences maraîchères à partir de l’année prochaine

L’Algérie cessera d’importer des semences maraîchères à partir de l’année prochaine, selon une annonce du Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, faite le jeudi 11 août 2022, dans la capitale algérienne.

Dans les faits, c’est lors d’une balade entre les stands d’une exposition organisée parallèlement à la cérémonie d’ouverture de la Banque nationale de semences, que le chef du gouvernement a souligné l’intérêt de conscientiser tous les acteurs agricoles à la fermeture des importations de semences maraîchères, à partir de l’année 2023.

En effet, le souci de mettre fin à la consommation énergétique de l’Algérie, et surtout le nombre important de diplômés d’universités et d’instituts dans divers domaines agricoles, sont les raisons qui ont motivé cette décision, selon Benabderrahmane, et non un manque de moyens financiers.

Ainsi, il est important de mettre en valeur les compétences de l’Algérie et les efforts de l’Etat dans l’enseignement agricole, notamment en restreignant les importations, a poursuivi le Premier ministre, qui a également rappelé que les importations totales de l’Algérie, concernant le secteur agricole, sont chiffrées à plus de 11,5 milliards de dollars américains.

Regardez aussi

Engraissements bovins

En Tunisie la contrebande de bovins vers l’Algérie augmente

L’existence d’une opération de contrebande de bovins vers les frontières algériennes confirmée. Il y a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.