×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
mardi 27 septembre 2022
Ble
Ble - ph : DR

Le président Tebboune veut accélérer la production agricole nationale

La production agricole nationale doit augmenter significativement rappelle Abdelmadjid Tebboune.

Samedi soir à Alger, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a rappelé l’importance d’augmenter la production nationale des produits agricoles et notamment en ce qui concerne la production de céréales pour sécuriser l’alimentation nationale.

C’est à l’occasion de son entrevue périodique avec des représentants de la presse nationale que le Président Tebboune a souligné que « la solution radicale face à l’envolée des cours des produits alimentaires et à leur pénurie sur les marchés internationaux est de renforcer la production nationale ».

Pour soutenir cette augmentation de la production, le président a rappelé les incitations décidées par l’Etat au profit des producteurs, y compris le financement des projets à hauteur de 90%.

Rappelons que la filière céréalière ne couvre que la moitié des besoins du pays, estimés à environ 9 millions de tonnes.

Mais pourquoi s’inquiéter de la production céréalière ?

D’abord à cause de l’instabilité mondiale causée par la guerre en Ukraine mais pas seulement. En effet la démographie de l’Algérie c’est également une augmentation significative de la population estimée à hauteur de 850.000 personnes par an.

M. Tebboune y voit l’opportunité de produire plus localement et ainsi réduire progressivement les importations voir l’arrêt définitif de ces dernières « une chose très possible de l’avis des spécialistes ».

Alors que la moyenne nationale se situe à 20 quintaux/hectare actuellement, M. Tebboune veut également améliorer les rendements pour atteindre les 40 quintaux/hectare. Une ambition réaliste puisque certains pays atteignent des rendements de 120 quintaux/hectare comme aux Etats-Unis par exemple.

Regardez aussi

Engraissements bovins

En Tunisie la contrebande de bovins vers l’Algérie augmente

L’existence d’une opération de contrebande de bovins vers les frontières algériennes confirmée. Il y a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.