×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
mardi 27 septembre 2022
agriculture_vergers
Agriculture - Ph : Wikipedia

Le tourisme agricole, un levier de croissance pour l’Algérie ?

Algérie : le tourisme agricole un filon sous-estimé qui pourrait dynamiser l’économie du pays.

La richesse produite par le tourisme agricole se présente assez faiblement, et sa capacité à être un important apport financier est encore sous-estimée.

Dans la capitale du Hoggar, améliorer les instruments de travail et le dispositif essentiel à l’émergence du tourisme agricole a été l’objet d’une discussion poussée, relativement à l’attention particulière que devraient avoir les dirigeants algériens pour le tourisme et pour l’agriculture. Ce rendez-vous d’échange qui s’est tenu à l’université de Tamanrasset fut une première dans le pays sur le sujet du tourisme aux frontières du Sahara.

A cet effet, une intervenante de cette rencontre a soutenu l’idée de mettre en place des ouvrages et des moyens pour soutenir et faire progresser les petites entreprises de transformation de biens. La professeur de l’université de Tamanrasset, Sayfi Rayane, a ainsi mis sur la table des échanges l’avantage d’associer le tourisme et l’agriculture, en indexant le faible rendement dans la production des richesses du tourisme agricole de la région, à cause de la sous-estimation des capacités économiques de ce secteur.

Elle justifie ce fait, non seulement par un décalage entre l’offre et la demande, dû à l’amateurisme dans le service proposé, mais aussi par le manque d’une complicité de la paire producteurs/prestataires.

“Une bonne animation touristique en milieu agraire donnera un nouvel élan au tourisme et à l’agriculture. Sayfi Rayane (professeur).”

Si on veut attirer les regards sur le tourisme agricole, au niveau régional et international, en visant l’essentiel des protagonistes de ce secteur, une bonne étude du marché avec des moyens de communication adaptés sont nécessaires, a voulu dire la professeur, qui a entre autre évoqué des besoins tels que les finances, de la créativité et une attention particulière pour le tourisme agricole.

Une bonne animation touristique en milieu agraire donnera un nouvel élan tant au tourisme qu’à l’agriculture, en rafraîchissant ainsi les campagnes. Les cultivateurs précaires ne pourront donc qu’en tirer des profits financiers et promotionnels pour leurs ressources identitaires.

On oublie pas que l’hôtellerie, la gastronomie, le commerce des produits fermiers, le divertissement dans la découverte de l’agriculture sont les secteurs directement touchés par le tourisme agricole.

Les habitants de la ville sont les premiers visés par le tourisme agricole, un tourisme qui crée une symbiose entre les villes et les campagnes, sans ignorer les ouvertures professionnelles que cette activité offre aux diplômés des filières agronomiques.

Regardez aussi

Engraissements bovins

En Tunisie la contrebande de bovins vers l’Algérie augmente

L’existence d’une opération de contrebande de bovins vers les frontières algériennes confirmée. Il y a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.