×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
mardi 27 septembre 2022
Gombo
Gombo - photo : DR

Annaba : 100 hectares pour la culture du gombo

Une superficie de 100 ha réservée à la culture du gombo à Annaba.

Ce ne sont pas moins de 100 hectares qui on été réservés à la culture du gombo dans la wilaya d’Annaba au titre de la saison agricole 2021-2022, a-t-on appris jeudi de la Direction des services agricoles (DSA).

La culture du gombo, ou gnawia,  a été ainsi lancée à large échelle dans la commune d’Ain Berda à titre expérimental de développement de ce légume dans le respect des normes des cultures biologiques, a indiqué à l’APS le directeur des services agricoles, Abdelatif Addou, qui a précisé qu’un accompagnement technique est assuré aux agriculteurs pour optimiser les rendements.

Des sorties de vulgarisation de l’itinéraire technique de culture Bio du gombo depuis le choix du sol et à la récolte et la commercialisation sont effectuées en coordination entre la direction des services agricoles, la chambre de l’agriculture, la station régionale de protection des végétaux d’Annaba et l’institut technique des cultures maraîchères et industrielles, selon la même source.

Ce programme de développement de la culture du gombo à Annaba repose sur l’implication de la femme rurale dans cette activité faisant appel à des investissements familiaux et l’encouragement des jeunes à investir dans les activités d’emballage et commercialisation de la production, a ajouté M. Addou.

Les services agricoles de la wilaya prévoient des rendements moyens à l’hectare allant de 30 à 40 quintaux de gombo, selon M. Addou qui a rappelé que durant la saison précédente, 70 hectares avaient été consacrés à la culture du gombo dont le rendement moyen à l’hectare avait été de 30 quintaux.

Regardez aussi

Engraissements bovins

En Tunisie la contrebande de bovins vers l’Algérie augmente

L’existence d’une opération de contrebande de bovins vers les frontières algériennes confirmée. Il y a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.