AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
catalogue oliviers algeriens
catalogue oliviers algeriens - ph : DR

Le Catalogue Officiel des variétés d’oliviers en Algérie

Découvrez le trésor oléicole de l’Algérie : Un catalogue des variétés d’oliviers remontant à des millénaires.

L’Algérie, terre ancienne aux richesses infinies, abrite un patrimoine oléicole exceptionnel dont les racines plongent au cœur de l’histoire méditerranéenne. La culture de l’olivier, véritable emblème des terres nord-africaines, résonne à travers les vestiges archéologiques et les pages de l’histoire, façonnant le paysage naturel et économique de la région.

Les forêts d’oléastres, présentes dans les régions montagneuses de Kabylie, des Aurès, de l’Est et du centre du pays, témoignent de l’attachement séculaire des populations à cette culture. Dès les premières civilisations, les habitants de ces contrées consommaient l’huile d’olive, dégustaient les olives et utilisaient les grignons pour se chauffer. L’olivier, parmi les arbres fruitiers, s’imposait comme la pierre angulaire de l’économie locale.

Les racines de l’olivier algérien plongent profondément dans le passé, remontant au 12ème millénaire avant notre ère. De cette époque préhistorique jusqu’aux différentes périodes historiques (phénicienne, romaine, turque, arabo-musulmane et française), l’histoire de l’olivier se confond avec celle de l’Algérie. Chaque période a laissé son empreinte sur la répartition géographique et le développement de cette culture millénaire.

Alors que certains pays vantent des oliviers millénaires, l’Algérie dévoile des « mythiques » oliviers vieux de trois millénaires, témoins silencieux de la riche histoire méditerranéenne. Ces oliviers ont nourri, soigné, et éclairé les nuits de générations humaines à travers les âges.

Parmi ces arbres majestueux, l’Olivier dit de Saint-Augustin se dresse fièrement sur l’un des trois mamelons entourant la ville de Souk-Ahras, à l’est de l’Algérie. Originaire de Thagaste, Aurelius Augustinus, plus connu sous le nom de Saint Augustin (354-430), évêque d’Hippone, a marqué de son empreinte cette région. Thagaste, ancien carrefour des civilisations romaine, numide, romaine-byzantine, islamique et ottomane, était également le berceau de nombreux penseurs tels que Apulée de Madaure, Maxime de Madaure, Martianus Capella, et bien d’autres.

« Thagaste », traduit du berbère, signifie « terre de trésor », un nom reflétant la richesse culturelle de cette région. L’Olivier de Saint-Augustin, symbole de cette richesse, incarne l’héritage millénaire de l’oléiculture en Algérie.

Ainsi, l’Algérie se révèle comme un véritable trésor oléicole, abritant des variétés d’oliviers aux histoires séculaires. Ce catalogue vivant, témoin de la longévité de la culture de l’olivier dans la région, nous rappelle que chaque arbre porte en lui une part de l’histoire méditerranéenne, nourrie au fil des siècles par l’huile d’olive et les olives. Un trésor oléicole qui mérite d’être préservé et célébré.

Découvrez le Catalogue en cliquant ici.

Partager

Regardez aussi

Participez sur AgriAlgerie.com !

AgriAlgerie.com : Un espace d’expression pour la communauté agricole algérienne. Dans le monde en constante …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *