AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Profonde mutation de l'agriculture dans le Sud en 2021
Agriculture désert Algérie - Ph : DR

Un couloir vert pour dynamiser le secteur agricole dans le sud algérien

Dans une initiative majeure visant à stimuler l’investissement agricole dans les régions du Sud algérien, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Youcef Cherfa, a annoncé la création d’un « couloir vert » lors d’une rencontre nationale sur l’investissement agricole à Adrar. Cette initiative vise à faciliter l’accès au foncier, aux autorisations de forage et au réseau électrique pour les investisseurs intéressés par les filières stratégiques dans les wilayas du Sud.

L’Office de développement de l’agriculture industrielle en terres sahariennes (ODAS) sera le fer de lance de ce couloir vert, symbolisant l’engagement du gouvernement en faveur du développement agricole dans ces régions. Le ministre Cherfa a souligné que cette mesure s’inscrit dans une série d’initiatives destinées à assurer la sécurité alimentaire du pays, en mettant en place des « mégapoles intégrées » dans les wilayas du Sud.

Le ministère de l’Énergie et des Mines participe également activement à cette démarche, accélérant l’électrification des exploitations agricoles et garantissant l’approvisionnement du marché national en urée et en engrais azotiques. Le groupe Sonatrach, via sa filiale « AAA » spécialisée dans l’agroalimentaire, contribue de manière significative au programme de développement agricole lancé par l’État, notamment dans le Sud.

Parallèlement, le ministère de l’Hydraulique a pris des mesures pour simplifier l’obtention des autorisations de forage en créant un guichet unique au niveau des directions locales. Le ministre Taha Derbal a souligné l’importance de traiter les demandes de forage dans un délai de 30 jours pour faciliter le processus d’investissement.

La rencontre, sous le thème « L’agriculture au Sud, un atout majeur pour notre sécurité alimentaire », a présenté la stratégie du secteur de l’Agriculture pour développer la production agricole dans les wilayas du Sud. Elle a également mis en lumière des expériences réussies d’investissements dans les cultures stratégiques par des acteurs publics et privés.

En ce qui concerne le foncier, le ministère de l’Agriculture a annoncé le troisième portefeuille foncier pour l’investissement agricole dans les wilayas du Sud, avec 228 bénéficiaires, dont 95 ont accepté les terres qui leur ont été octroyées.

Pour favoriser le financement des projets agricoles, une convention-cadre a été signée entre le ministère de l’Agriculture et l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers (ABEF). Cette initiative vise à concrétiser les recommandations des Assises Nationales de l’Agriculture de février 2023, encourageant l’investissement dans les grands projets agricoles au Sud et aux Hauts-Plateaux.

L’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI) a enregistré 363 projets d’investissement agricole jusqu’au 15 novembre dernier, représentant un investissement de 99 milliards de DA et promettant la création de 5 700 emplois une fois les projets opérationnels, selon les explications du DG de l’AAPI, Omar Rekkache.

La journée s’est conclue par la pose de la première pierre du projet de raccordement des forages agricoles de la société algéro-turque « Dunaysir » au réseau électrique dans le périmètre agricole « Antilia 01 » dans la commune de Tamekten (wilaya d’Adrar). Le ministre Cherfa a exprimé son soutien à ces projets qui rassemblent les petits investisseurs, soulignant l’importance de l’approvisionnement en matières premières et de l’accompagnement.

Partager

Regardez aussi

drone agriculture

Un Concours AgrI Challenge organisé par l’ENSA

L’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie (ENSA) et l’Ecole Nationale Supérieure d’Intelligence Artificielle (ENSIA) s’associent pour organiser …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *