AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Ph : DR

L’Algérie va exporter pour la première fois de l’oignon en Côte d’Ivoire !

La SARPA ouvre de nouveaux horizons pour les producteurs d’oignons algériens : Première exportation vers la Côte d’Ivoire.

Dans une démarche stratégique visant à équilibrer l’excédent de production d’oignons cette année, la Société algérienne de régulation des produits agricoles (SARPA) a franchi une étape historique en réalisant sa première opération d’exportation vers la Côte d’Ivoire. Cette initiative, mise en œuvre en collaboration avec le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, démontre l’engagement continu du gouvernement algérien à soutenir ses agriculteurs et à promouvoir une gestion équilibrée des excédents de production.

Selon un communiqué émis par le ministère, les mesures préventives prises cette année ont conduit à une surproduction d’oignons, permettant de satisfaire pleinement la demande intérieure tout en créant un stock de sécurité substantiel. Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a salué cette situation comme une victoire pour les agriculteurs et le secteur agricole dans son ensemble.

L’excédent de production a ouvert la porte à de nouvelles opportunités commerciales et la SARPA a saisi cette occasion en réalisant une première opération d’exportation de 400 tonnes d’oignons vers la Côte d’Ivoire. Cette initiative vise non seulement à absorber l’excédent, mais aussi à protéger les intérêts des agriculteurs en explorant de nouveaux marchés.

Le choix de la Côte d’Ivoire comme destination de cette première exportation n’est pas fortuit. La Côte d’Ivoire, en tant que marché dynamique en pleine expansion, offre des opportunités commerciales prometteuses pour les producteurs d’oignons algériens. Cette démarche s’inscrit dans une stratégie plus large visant à diversifier les destinations d’exportation, réduisant ainsi la dépendance à un seul marché.

Le ministère a souligné que cette exportation vers la Côte d’Ivoire est le début d’une série d’initiatives visant à renforcer la présence des produits agricoles algériens sur la scène internationale. Ces efforts s’inscrivent dans une vision à long terme visant à promouvoir la durabilité du secteur agricole et à assurer la prospérité des agriculteurs.

Cette première exportation d’oignons vers la Côte d’Ivoire marque un jalon significatif pour la SARPA et l’ensemble du secteur agricole algérien. En ouvrant de nouveaux horizons commerciaux, cette initiative démontre la résilience et l’adaptabilité du secteur face aux fluctuations de la production. Les agriculteurs peuvent maintenant envisager l’avenir avec un optimisme renouvelé, sachant que leur excédent de production contribue non seulement à la sécurité alimentaire nationale mais ouvre également des portes vers des marchés internationaux prometteurs.

Partager

Regardez aussi

agriculture_vergers

Le 3ème Recensement Général de l’Agriculture (RGA) en Algérie officiellement lancé

Le Recensement Général de l’Agriculture (RGA) en Algérie a été officiellement lancé ce dimanche à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *