AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Sécurité alimentaire : l'Algérie classée première en Afrique
Sécurité alimentaire - ph : DR

L’Algérie renforce ses liens commerciaux avec la Chine pour le secteur agricole

La Société algérienne de régulation des produits agricoles (SARPA) a récemment conclu un accord majeur avec une société chinoise dans le but de dynamiser les échanges commerciaux de produits agricoles entre l’Algérie et la Chine, a annoncé le ministère de l’Agriculture et du Développement rural dans un communiqué publié ce dimanche.

Le contrat a été signé par le directeur général de la SARPA, M. Abderrahmane Boumahdi, en marge des travaux du Forum Zhejiang pour la coopération Chine-Afrique, où sa participation avait été expressément demandée par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural. L’objectif principal de cet accord est de promouvoir les échanges commerciaux en facilitant les opérations d’import-export des produits agricoles entre l’Algérie et la Chine, selon les informations fournies par le communiqué.

Au cours de sa participation au forum, le directeur général de la SARPA a également effectué des visites dans plusieurs entreprises chinoises. L’objectif de ces visites était d’explorer les opportunités de coopération dans le secteur agricole, en mettant un accent particulier sur la production de viandes blanches et rouges. De plus, ces déplacements avaient pour but d’évaluer les perspectives d’exportation de viandes algériennes vers le marché chinois en pleine expansion.

La SARPA, qui relève du ministère de l’Agriculture, a été créée dans le dessein de réguler la production agricole en Algérie tout en veillant à approvisionner le marché national en produits agricoles à forte demande. Cette mission inclut également la gestion de l’exportation des excédents de production pour contribuer au renforcement des échanges internationaux.

L’accord entre la SARPA et la société chinoise marque une étape significative dans le renforcement des relations économiques et commerciales entre l’Algérie et la Chine, ouvrant de nouvelles perspectives pour le secteur agricole algérien. Les détails spécifiques de l’accord n’ont pas encore été divulgués, mais cette initiative souligne l’importance croissante des partenariats internationaux dans le domaine agricole pour répondre aux besoins mondiaux en alimentation et stimuler le commerce entre les nations.

Partager

Regardez aussi

secheresse

L’Algérie déploie des moyens colossaux pour contrer le stress hydrique

Lors du 10e Forum mondial de l’eau, tenu à Bali, le ministre algérien des Ressources …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *