AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Olive Dahbia
Olive Dahbia - photo : Olive Dahbia

L’huilerie « Dahbia » de Djelfa : Pionnière de l’Agriculture Biologique en Algérie

L’huilerie « Dahbia » de Djelfa : Une Success Story en Agriculture Biologique.

L’huilerie « Dahbia » située à Oued Lembarek, commune de Benhar, au Nord de la wilaya de Djelfa, s’impose comme un modèle exemplaire en matière de promotion de l’agriculture biologique. L’exploitation, dirigée par Hakim Alileche, a lancé récemment la campagne oléicole pour la saison 2023/2024, mettant en avant son engagement en faveur de méthodes agricoles durables.

Selon M. Alileche, l’huilerie « Dahbia » repose sur des méthodes modernes internationalement reconnues en oléiculture, excluant totalement l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides dans les vergers d’oliviers. Cette approche, bien que plus exigeante en termes de travail et d’efforts, se traduit par une production qualitative et quantitative.

La fertilisation des oliviers se fait exclusivement à l’aide d’engrais organiques, impliquant une collecte de fumier tout au long de la saison agricole pour amender les oliveraies. Cette pratique, bien que plus laborieuse, est à la base de la production d’une huile d’olive biologique de qualité répondant aux normes internationales. La « Dahbia » a d’ailleurs été distinguée à maintes reprises dans des concours internationaux, remportant la première place dans 21 compétitions mondiales en Grèce, Italie, Royaume d’Arabie Saoudite, États-Unis d’Amérique, Portugal, Espagne et Japon.

Hakim Alileche, honoré par le président de la République lors des assises nationales de l’agriculture en février dernier, attribue le succès de son exploitation à l’adoption de techniques modernes en matière d’économie de l’eau, de recyclage des déchets de l’huilerie et à l’utilisation des mauvaises herbes comme fertilisant. La moyenne de rendement d’un olivier de la variété Chemlal atteint 1,5 quintal de fruits, une performance remarquable.

Le processus de production de l’huile d’olive « Dahbia » commence par la cueillette précoce des olives en novembre. Les fruits récoltés sont triturés immédiatement à l’huilerie située dans la même exploitation, réduisant ainsi le temps entre la collecte et la trituration à moins d’une heure.

Selon Said Said, ingénieur agronome et chef du bureau d’orientation agricole de la direction des services agricoles (DSA) de la wilaya, l’agriculture biologique est devenue le fer de lance de plusieurs filières agricoles à Djelfa, notamment l’oléiculture. Les agriculteurs locaux adoptent des techniques modernes garantissant une meilleure productivité tant en termes de qualité que de quantité. « Dahbia » est citée en exemple comme une exploitation modèle en matière d’organisation et d’utilisation de matières organiques comme alternative aux engrais chimiques et aux pesticides.

Bien que l’utilisation de matières organiques comme fertilisant soit une tradition ancienne, l’huilerie « Dahbia » se distingue par son adoption de fertilisants biologiques grâce à des techniques modernes et réfléchies. La filière oléicole à Djelfa, en quelques années, est devenue leader nationale avec une superficie cultivée dépassant les 10.700 hectares, dont 9.537 hectares entrés en production. La qualité de la production et la reconnaissance internationale témoignent du succès de cette transition vers des pratiques agricoles durables.

Partager

Regardez aussi

La Ferme Bourai recrute un ingénieur agronome à Bejaia

Rejoignez l’équipe de la Ferme Bourai ! La Ferme Bourai est à la recherche d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *