AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Ph : DR

La filière agrume se porte bien en 2023-2024, avec une production estimée à 1,8 million de tonnes

La filière des agrumes en Algérie connaît un essor remarquable au cours de la saison agricole 2023-2024, avec une production qui dépasse les attentes, atteignant plus de 18 millions de quintaux, soit plus de 1,8 million de tonnes. Cette nouvelle a été annoncée par le président du Conseil interprofessionnel de la filière agrumes (CNIF/agrumes), Mohamed Nadji, lors de la journée d’étude préparatoire du salon régional des agrumes-région Centre, à Alger.

Selon M. Nadji, le dynamisme de cette filière est particulièrement prononcé dans les wilayas du sud, notamment El Oued, El Menia et Ouargla, qui ont joué un rôle clé dans l’augmentation de la production nationale. Cette performance représente une hausse significative par rapport à la saison précédente, où la production s’élevait à 16 millions de quintaux.

Le développement de cette activité s’explique en partie par l’expansion des superficies dédiées à la production d’agrumes, avec une augmentation de 5 000 hectares par an au cours des dernières années. Mohamed Nadji a souligné l’importance d’encourager les agriculteurs à cultiver des variétés anciennes, tout en réduisant les importations de produits destinés à la transformation pendant la période de récolte en Algérie.

Les agriculteurs s’emploient à accroître la production en adoptant des pratiques agricoles intensives, avec 700 arbustes par hectare. Cependant, cette initiative nécessite un soutien accru, notamment par la signature de contrats avec des unités de transformation, l’élargissement du réseau de commercialisation, et l’ouverture de nouvelles voies d’exportation, en particulier vers les pays africains.

Lors de cette occasion, le représentant du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, Redouane Messaoudi, a présenté un exposé sur les capacités de la filière en Algérie. Selon lui, la production d’agrumes dans le pays, toutes variétés confondues, a atteint 16 millions de quintaux lors de la saison 2022/2023, sur une superficie dépassant les 80 000 hectares, dont 62% dans la région du Centre.

Les chiffres avancés par le responsable montrent que l’orange occupe la plus grande surface avec 54 227 hectares (67,77%), suivie par la clémentine avec 17 263 hectares (21,57%), le citron avec 5 833 hectares (7,28%), et la mandarine avec 2 577 hectares (3,22%). La wilaya de Blida se positionne en tête du classement de la production avec 4 millions de quintaux, suivie par Chlef (1,7 million) et Mostaganem à la troisième place avec 1,5 million de quintaux.

Lire aussi : Téléchargez une application gratuite pour gérer sa ferme agricole, Farmly

Le président de la Chambre nationale d’agriculture (CNA), Yazid Hanbli, a souligné les efforts déployés pour diversifier les variétés destinées à la commercialisation, à la transformation et à l’exportation. La diversité climatique de l’Algérie, mise en évidence par Zahra Kemmache de l’Institut technique de l’arboriculture fruitière et de la vigne (ITAFV), permet au pays de développer la culture des agrumes dans différentes régions. Kemmache a également souligné l’importance de la banque de gènes prochainement mise en service pour la conservation des variétés.

La première édition du Salon régional des agrumes -région Centre- sera inaugurée mardi prochain au siège de la CNA, en présence des ministres de l’Agriculture et du Développement rural et du Commerce. L’événement réunira 120 exposants venant de différentes wilayas, avec Blida, Tipaza, Alger, Chlef, Boumerdès, Béjaïa, Ain Defla, Tizi Ouzou et Bouira, ainsi que les wilayas d’El Meniaa et Ghardaïa comme invitées d’honneur. Cela marque une étape importante dans la promotion de la filière des agrumes en Algérie, mettant en lumière son potentiel économique et son rôle crucial dans le développement agricole du pays.

Partager

Regardez aussi

cereales ble dur

Lancement de la campagne moisson-battage 2023/2024 dans le nord

Lancement de la campagne moisson-battage 2023/2024 dans les Wilayas du Nord. La campagne moisson-battage 2023/2024 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *