AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
samedi 10 décembre 2022
Pomme de terres
Pomme de terres - ph : DR

Pomme de terre : Henni veut renforcer les stocks

Henni appelle les opérateurs à renforcer le stock de pomme de terre.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelhafid Henni, a appelé, dimanche, les professionnels et les opérateurs à doubler d’efforts en vue de renforcer le stock de régulation de la pomme de terre afin de répondre aux besoins de consommation, notamment durant la période de soudure s’étalant entre mars et avril.

M.Henni s’est exprimé au cours d’une réunion de travail qu’il a présidée et qui a été consacrée à la régulation et le stockage de la pomme de terre en prévision de la période de soudure qui interviendra en mars et avril coïncidant avec le mois sacré de Ramadhan, a indiqué un communiqué du ministère.

Ont pris part à cette réunion, le président du Conseil national interprofessionnel de la filière pomme de terre (CNIFPT), le représentant de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), le nouveau directeur général de l’Office national interprofessionnel des légumes et viandes (ONILEV) ainsi que les responsables des groupes économiques (AGROLOG et GEVAPRO), a ajouté la même source.

A cette occasion, le ministre de l’Agriculture a souligné d’emblée « le rôle de la concertation entre tous les acteurs de la filière pomme de terre dans la préservation des acquis et la mise en place d’un mécanisme de régulation efficace visant la préservation des revenus des producteurs et le pouvoir d’achat des consommateurs ».

Il a recommandé à, cet effet, la tenue de réunions périodiques avec les acteurs de tous les segments de la filière afin de prendre en considération leurs propositions et répondre à leurs préoccupations, a fait savoir le ministère.

Rassurant que toutes les mesures ont été prises pour accompagner les producteurs et les opérateurs sur le terrain et répondre à leurs préoccupations dans la concertation et la transparence, le ministre a mis en exergue l’importance de la déclaration des stocks constitués pour permettre une meilleure visibilité sur les quantités réelles stockées et assurer une régulation efficace du marché, a-t-on souligné de même source.

APS

Regardez aussi

horticulture

L’Ouganda et l’Algérie veulent consolider leur coopération agricole

Une rencontre au siège du ministère de l’Agriculture conduit l’Algérie et l’Ouganda à réfléchir sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.