×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 25 septembre 2022
Agriculture
Agriculture - ph : DR

Un partenariat algéro-turque pour dynamiser l’agriculture

L’Algérie mise sur le renforcement de la coopération avec la Turquie dans le domaine agricole.

L’Algérie mise sur le renforcement de la coopération avec la Turquie dans le domaine agricole et dans la création de projets communs, a indiqué dimanche à Oran le directeur des systèmes d’information, des statistiques et de la prospective au ministère de l’Agriculture et du Développement rural Ahmed Badani.

« L’Algérie mise sur la coopération mixte algéro-turque dans le domaine agricole. Un champ d’investissement fertile », a souligné M. Badani dans sa communication intitulée « Le secteur de l’agriculture et du développement rural en Algérie: capacités et opportunités d’investissement » présentée dans le cadre du Salon des échanges d’investissement algéro-turc qui se poursuit au Centre des conventions Mohamed Benahmed.

« Les opportunités d’investissement turques dans le domaine agricole se multiplient en Algérie », a-t-il affirmé, évoquant les opportunités d’investissement dans les intrants agricoles, l’emballage, les produits phytosanitaires, la mécanisation, le matériel agricole, le développement de l’irrigation et des cultures fourragères, entres autres.

Le directeur des systèmes d’information, des statistiques et de la prospective au ministère de l’Agriculture et du Développement rural a également indiqué qu’il existe de nombreuses opportunités d’investissement dimensionnelles, notamment dans le renforcement des produits biologiques, l’exportation de la viande ovine et l’encouragement de la production de la production de viandes rouge et blanche à travers la mise en place d’une chaîne d’abattoirs.

Parmi les opportunités d’investissement, a-t-il ajouté, il y a lieu de citer également l’installation d’unités laitières et autres de transformation des huiles, le développement des réseaux de distribution pour commercialiser les produits, le transport de froid et la création d’unités de conditionnement et de conserves.

Dans ce contexte, M. Badani a cité trois filières importantes pourvoyeuses d’opportunités d’investissement et de partenariat bilatéral, dont celles des huiles, dans le domaine de réhabilitation des capacités de production et de création d’unités de transformation des produits gras, ainsi que le développement de la filière huile d’olive.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural compte également sur le partenariat avec la partie turque dans la filière poeniciculture, notamment dans le domaine des laboratoires pour la production de palmiers, le conditionnement, la mise en conserve des dattes et la valorisation des produits de dattes et dérivés.

La filière de développement de la culture saharienne offre également de nombreuses opportunités d’investissement, notamment la culture des produits pour la production d’huiles tels que le maïs, le colza, le soja et l’arachide, en plus de la culture de la betterave pour la production de sucre, a ajouté Ahmed Badani.Le même responsable a indiqué que l’accord a été donné pour un projet d’investissement algéro-turc, pour lequel 4.000 hectares ont été consacrés dans la wilaya d’Adrar pour le développement des cultures précitées, faisant savoir que d’autres demandes d’investissement ont été enregistrées en Algérie dans le cadre du partenariat avec les Turcs et sont à l’étude au niveau des services du ministère.

Les exportations agricoles algériennes vers la Turquie ont atteint près de 34 millions de dollars en 2021, en particulier le sucre blanc, les dattes et les engrais, alors que les importations en provenance de Turquie ont dépassé 198 millions de dollars, dont l’huile de soja et divers types de levures, en plus des outils d’irrigation, des engins et du matériel agricole sont importés, selon le même responsable, qui a déclaré enfin que le soutien aux opportunités du partenariat algéro-turc dans le secteur agricole et le renforcement des échanges « sont d’une grande importance et sont disponibles chez les deux parties dans plusieurs domaines » du secteur.

APS

Regardez aussi

Engraissements bovins

En Tunisie la contrebande de bovins vers l’Algérie augmente

L’existence d’une opération de contrebande de bovins vers les frontières algériennes confirmée. Il y a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.