AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
samedi 28 janvier 2023
cereales ble dur
cereales ble dur - ph : DR

La production algérienne du blé dur couvre 95% des besoins nationaux

L’Algérie importera plus de 400 000 T de blé tendre au cours du mois de janvier.

Au sein de la situation difficile vécue par la filière céréalière dans le monde, l’Algérie travaille sur l’objectif d’assurer l’autosuffisance en termes de blé dur. À présent, la production de blé dur algérien couvre 95% des besoins nationaux.

Le Ministre algérien de l’agriculture et du développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni, a dévoilé que la production du blé dur au sein de son pays couvre 90 à 95% des besoins nationaux, nous communique Algérie Éco. En effet, lors de son passage à la télévision EnnaharTV, M. Henni a indiqué que la production du blé dur en Algérie s’élevait à 41 millions de quintaux. Une part importante de cette quantité (environ 65%) est suffisante pour la production des pâtes.

Selon la même source, le secteur céréalier en Algérie a pour objectif de couvrir au moins 50% des besoins nationaux. En outre, M. Henni ajoute que « la production d’orge est très abondante ». Enfin, il convient de rappeler qu’au cours du mois de janvier,  l’Algérie recevra plus de 400 000 T de blé tendre importé de plusieurs pays, notamment la Bulgarie et la Russie.

Regardez aussi

Changement climatique : des agriculteurs égyptiens ont choisi de sécher leurs tomates

Des entreprises paient les fermes entre 10 000 et 12 000 livres égyptiennes par tonne …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.