AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Ble
Ble - ph : DR

Sétif : Plusieurs projets à vocation agricole pour soutenir le secteur

Depuis des décennies, les Hautes Plaines Sétifiennes sont reconnues pour leur vocation agricole, notamment la céréaliculture, qui demeure le pilier de cette région. Grâce aux efforts soutenus des agriculteurs et aux mesures incitatives mises en place par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, ce secteur stratégique connaît un nouvel essor, affirmant son rôle central dans la dynamique nationale de sécurité alimentaire.

Transmise de génération en génération, la passion pour l’agriculture est profondément enracinée parmi les habitants de cette région. Les agriculteurs locaux, avec une volonté inébranlable, continuent de cultiver ces terres généreuses, contribuant ainsi à la prospérité et à la durabilité du secteur agricole. L’engagement des pouvoirs publics, par le biais de politiques favorables, a permis de renforcer cette vocation et d’encourager les pratiques innovantes.

Les réformes initiées par le Président Tebboune ont donné un coup de fouet au secteur agricole. Les rendements spectaculaires enregistrés, atteignant jusqu’à 60 quintaux par hectare dans certaines régions, témoignent de l’efficacité des mesures prises. Ces résultats impressionnants sont le fruit de conditions climatiques favorables et de l’application des nouvelles techniques agricoles encouragées par le gouvernement.

Parmi les projets phares destinés à transformer le paysage agricole des Hautes Plaines Sétifiennes, le mégaprojet des grands transferts d’eau se distingue par son ambition et son envergure. Ce projet vise à acheminer l’eau depuis le barrage d’Ighil Emda dans la wilaya de Béjaïa vers le nouveau barrage de Maouane, ainsi que de Erraguène vers le barrage de Draâ Ediss à El Eulma. Une fois achevé, il permettra l’irrigation de 30 000 hectares de terres agricoles, multipliant ainsi par cinq les rendements actuels.

La sécurité alimentaire passe également par l’augmentation des capacités de stockage des céréales. En réponse à ce besoin crucial, les capacités nationales de stockage vont passer de 4 millions à 9 millions de tonnes grâce à la construction de 350 centres de proximité et 30 silos supplémentaires. La wilaya de Sétif bénéficiera de ce programme ambitieux avec la mise en place de structures de stockage d’une capacité totale de 1 530 000 quintaux, réparties entre un silo d’un million de quintaux et sept centres de proximité.

Ces mesures et projets structurants témoignent de la vision prospective du Président Tebboune pour le secteur agricole. Ils visent non seulement à améliorer les rendements et à augmenter la production, mais aussi à garantir la sécurité alimentaire dans un contexte mondial de plus en plus incertain. Les Hautes Plaines Sétifiennes, avec leur riche tradition agricole et leur dynamisme renouvelé, se positionnent ainsi comme un acteur clé dans la réalisation de cet objectif stratégique pour l’Algérie.

Partager

Regardez aussi

drone agriculture

Un Concours AgrI Challenge organisé par l’ENSA

L’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie (ENSA) et l’Ecole Nationale Supérieure d’Intelligence Artificielle (ENSIA) s’associent pour organiser …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *