AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Pommes de terre
Pommes de terre - ph : DR

Stock stratégique de plus de 130 000 tonnes de pommes de terre

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni, a annoncé hier à Alger la constitution d’un stock stratégique de plus de 130 000 tonnes de pommes de terre. Selon le ministre, cette mesure vise à assurer la stabilité des prix sur les marchés nationaux.

Lors d’une déclaration à la presse en marge d’une séance plénière au Conseil de la nation, M. Henni a souligné que le stock stratégique en question représente un outil essentiel de régulation du marché. Il a assuré que ces réserves seront mobilisées en cas de nécessité pour maintenir l’équilibre des prix et garantir l’accès des citoyens à ce produit de première nécessité.

Face à la récente augmentation des prix de la pomme de terre, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a pris des mesures rapides en décidant le déstockage de quantités supplémentaires. Le ministre a affirmé la disponibilité de son département à intervenir de manière proactive pour réguler les prix et protéger le pouvoir d’achat des citoyens.

L’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (ONILEV) a déjà lancé, le 14 novembre dernier, une opération de déstockage de 30 000 tonnes de pommes de terre destinées à la consommation. Cette initiative vise à répondre à la demande croissante tout en maintenant des prix raisonnables sur le marché.

Selon la dernière mercuriale quotidienne des prix publiée par le ministère, le coût de la pomme de terre variait entre 69 et 84 DA lundi dernier, avec une moyenne de 76 DA par kilogramme. Il est intéressant de noter que le mois précédent, le prix oscillait entre 60 et 73 DA, avec une moyenne de 66 DA par kilogramme. Cette comparaison met en lumière une légère augmentation des prix au cours du dernier mois.

Cette mesure de constitution d’un stock stratégique de pommes de terre intervient dans un contexte où la stabilité des prix alimentaires est cruciale pour le bien-être économique des ménages. Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural s’engage ainsi à maintenir un équilibre entre l’offre et la demande sur le marché des pommes de terre pour garantir une alimentation saine et abordable pour tous les citoyens.

Partager

Regardez aussi

cherfa ministre agriculture

Youcef Cherfa se rend à New York pour une réunion au sommet

Rencontre à New York entre le Ministre de l’Agriculture algérien et le Directeur de l’EPA …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *