×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 25 septembre 2022
Station de dessalement d'eau de mer
Station de dessalement d'eau de mer - ph : Wikipedia

Algérie-Egypte : un partenariat dans le dessalement de l’eau de mer ?

Algérie-Egypte : la possibilité de créer une société spécialisée dans les équipements hydrauliques examinée.

Le ministre des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique, Karim Hasni a reçu, lundi à Alger, l’ambassadeur de la République d’Egypte à Alger, Mokhtar Gamil Tawfik Warida, avec lequel il a examiné la possibilité de créer une société spécialisée dans les équipements hydrauliques.

Les deux parties ont abordé, lors de cette audience qui s’est déroulée au siège du ministère, l’état des relations de coopération et de partenariat entre l’Algérie et l’Egypte dans le domaine des ressources en eau.

A cette occasion, M. Hasni a passé en revue les nouveaux défis auxquels fait face notre pays, dans le contexte des changements climatiques qui nous contraignent à se diriger vers davantage de mobilisation des ressources non conventionnelles, notamment, le dessalement de l’eau de mer, ajoute le communiqué.

Dans ce contexte, les deux parties ont relevé l’importance de promouvoir la coopération dans le domaine du dessalement de l’eau de mer qui constitue un choix stratégique sur le court et le moyen termes pour les deux pays, tout en mettant en avant la nécessité d’échanger les expertises et les informations dans les domaines de l’utilisation, de la gestion des ressources en eau non-conventionnelles et de la formation entre les entreprises des deux pays chargées du secteur des eaux.

Les deux parties ont également souligné la possibilité d’établir un partenariat au niveau des entreprises, dans le but d’investir au plan africain, à travers l’examen de la possibilité de créer une société spécialisée dans les équipements de l’hydraulique, lit-on dans le communiqué.

APS

Regardez aussi

Engraissements bovins

En Tunisie la contrebande de bovins vers l’Algérie augmente

L’existence d’une opération de contrebande de bovins vers les frontières algériennes confirmée. Il y a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.