AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Ph : APS

Annaba : Des experts font le point sur 2 fermes pilotes

Mardi dernier, une équipe, comprenant un expert international en recensement de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et des superviseurs nationaux et locaux du Recensement Général de l’Agriculture (RGA) 2024, s’est rendue dans les communes d’Ain Berda et d’El Hadjar pour évaluer le déroulement de cette opération. Zahra Lebouiz, Chargée de communication à la direction de wilaya des Services agricoles, a partagé ces informations avec l’Agence de Presse Algérienne (APS).

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’un programme de coopération entre le ministère de l’Agriculture et du Développement Rural et la FAO, visant à évaluer in situ l’avancement des opérations de recensement. Mme Lebouiz a précisé que l’objectif était de faire le point sur les progrès réalisés sur le terrain.

Parmi les fermes visitées figuraient la ferme pilote Chabi « El Arbi » à El Karma, située dans la commune d’El Hadjar, et la ferme « Boubakr Djemil » dans la commune d’Ain Berda. Ces exploitations sont spécialisées dans la culture des céréales, des légumes secs et de la pomme de terre, comme l’a souligné Mme Lebouiz.

Lire aussi : Batna : une récolte d’abricots prévisionnelle de plus de 394.000 quintaux pour 2023-2024

Les superviseurs du RGA, accompagnés de l’expert de la FAO, Giorgi Kivinikdze, ont porté une attention particulière à l’opération de collecte et de vérification des données, ainsi qu’à leur intégration sur la plateforme numérique dédiée. Ils ont également échangé avec les propriétaires des fermes sur leurs activités agricoles et les perspectives de développement. Ces discussions ont mis en lumière l’importance cruciale du recensement pour le développement des différentes filières agricoles en Algérie.

À ce jour, l’opération du RGA 2024 dans la wilaya d’Annaba affiche un taux d’avancement de plus de 40%. Plus précisément, 2 206 exploitations agricoles sur les 5 457 que compte la wilaya ont été inventoriées et leurs données numérisées.

Lire aussi : 1,5 million d’hectares pour les cultures dans le Sud

Ce recensement est un outil essentiel pour planifier et soutenir le développement agricole en Algérie. Les résultats obtenus permettront d’élaborer des stratégies adaptées pour améliorer les performances des différentes filières agricoles et, à terme, renforcer la sécurité alimentaire et la durabilité du secteur agricole national.

La visite de cette délégation à Annaba marque une étape significative dans le suivi et l’évaluation de l’avancement du RGA 2024, assurant ainsi une collecte de données précise et efficace, indispensable pour orienter les politiques agricoles futures.

Partager

Regardez aussi

Ruée des investissements étrangers vers l’agriculture en Algérie ?

Lors d’un forum organisé par le quotidien El Moudjahid ce lundi, Omar Rekkache, directeur général …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *