AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
cereales ble dur
cereales ble dur - ph : DR

Lancement de la campagne moisson-battage 2023/2024 dans le nord

Lancement de la campagne moisson-battage 2023/2024 dans les Wilayas du Nord.

La campagne moisson-battage 2023/2024 a officiellement débuté dans les wilayas du nord du pays, marquant une étape cruciale dans le calendrier agricole de l’Algérie. Ce lancement fait suite à celui des wilayas du sud, entamé en mai dernier, où les attentes sont élevées grâce aux moyens matériels considérables mis en place par l’État.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Youcef Cherfa, a inauguré cette nouvelle phase lors de sa visite de travail à Bouira. « La campagne promet un succès éclatant », a-t-il affirmé, soulignant les efforts déployés par le ministère avec la mobilisation de plus de 11 000 moissonneuses à travers le pays.

Les premières récoltes dans les wilayas du sud ont montré des perspectives encourageantes. La wilaya de Djanet prévoit une production de 3 611,5 quintaux de céréales toutes variétés confondues. De son côté, la wilaya d’El Meghaier anticipe une production de 64 quintaux par hectare sur une surface de 60 hectares. Ghardaïa espère atteindre une production totale de près de 60 000 quintaux de céréales « sous pivot ».

Lire aussi : 1,5 million d’hectares pour les cultures dans le Sud

La campagne moisson-battage coïncide avec le recensement général agricole 2024, lancé le 19 mai et prévu jusqu’au 17 juillet. Ce troisième recensement agricole, après ceux de 1973 et 2001, est une étape importante pour renforcer la sécurité alimentaire du pays. Le ministre Cherfa a salué la forte adhésion des professionnels et l’engagement des autorités locales, précisant que le taux d’avancement de l’opération a atteint 30 % au niveau national. Bouira se distingue avec un taux d’avancement de 52 %.

Lors de sa visite à Bouira, le ministre Cherfa a également posé la première pierre pour la construction de six centres de proximité de stockage de céréales sur les huit prévus pour la wilaya. Il a inspecté plusieurs projets d’investissement, notamment le raccordement en électricité d’une exploitation spécialisée dans la production de pommes de terre.

Lire aussi : Ruée des investissements étrangers vers l’agriculture en Algérie ?

En réponse à une question de la presse sur l’importation de moutons pour Aïd El-Adha, le ministre a clarifié qu’il n’y aura pas d’importation de moutons de Roumanie. « La production nationale est suffisante, malgré une hausse des prix. Nos éleveurs accomplissent un travail remarquable », a-t-il affirmé.

Partager

Regardez aussi

Ruée des investissements étrangers vers l’agriculture en Algérie ?

Lors d’un forum organisé par le quotidien El Moudjahid ce lundi, Omar Rekkache, directeur général …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *