AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
tomates
Ph : DR

Bientôt des tomates algériennes en Russie ?

Les échanges commerciaux de produits agricoles entre la Russie et l’Algérie ont connu une croissance fulgurante au cours des neuf derniers mois, selon les déclarations du ministre russe de l’Agriculture, Dmitri Patrouchev. La viande, les légumes, les produits laitiers, rien n’a été laissé de côté.

Les agriculteurs et les éleveurs de Russie et d’Algérie ont de bonnes raisons de se réjouir. Les secteurs agricoles des deux pays ont vu leur chiffre d’affaires commercial doubler au cours des neuf derniers mois, comme l’a annoncé Dmitri Patrouchev, le ministre russe de l’Agriculture.

Les échanges de produits agricoles entre les deux nations ont ainsi atteint la somme impressionnante de 700 millions de dollars sur cette période. L’Algérie demeure le troisième partenaire commercial de la Russie sur le continent africain, avec un volume d’échanges dépassant les 2 milliards de dollars au cours des huit premiers mois de l’année 2023, tous secteurs confondus.

Il semble que la météo soit clémente, car Moscou prévoit d’augmenter encore davantage ses exportations de céréales, de viande et de produits laitiers vers l’Algérie, comme l’a souligné le ministre. De même, la demande pour les produits algériens a augmenté en Russie. Le blé, les volailles et les tomates sont au cœur de ces échanges. La Russie, partenaire de longue date de l’Algérie, a récemment renforcé ses liens dans le domaine agricole. En septembre dernier, les éleveurs russes ont obtenu l’autorisation d’exporter de la viande de volaille en Algérie.

En raison de sécheresses récurrentes, l’Algérie s’est tournée vers le blé russe ces derniers mois, devenant ainsi le troisième plus gros acheteur de ce produit. Cette nouvelle stratégie a eu un impact négatif sur le blé français, jugé environ 20 dollars plus cher par tonne, comme l’a expliqué récemment Arkadi Zlotchevski, président de l’Union céréalière russe, à l’agence Sputnik.

De leur côté, les agriculteurs algériens cherchent à pénétrer le marché russe des tomates. Des dirigeants du groupe algérien Souakri ont par exemple accompagné le Président Abdelmadjid Tebboune lors de sa visite à Moscou en juin dernier, dans cette quête d’expansion.

Partager

Regardez aussi

Pommes de terre

Lancement de la campagne de récolte de la pomme de terre à Mostaganem

La campagne de cueillette de la pomme de terre pour l’année agricole 2023-2024 a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *