×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
vendredi 30 septembre 2022
Kamel Rezig
Kamel Rezig - ph : APS

Biskra : les exportations agricoles vont possiblement augmenter

Des indicateurs positifs augurent d’une possible augmentation des exportations.

Le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations enregistre « des indicateurs positifs d’une possible augmentation du niveau des exportations », a indiqué lundi de Biskra le premier responsable du secteur Kamel Rezig.

« Il a été prouvé, par les faits, la maîtrise, par les exploitations agricoles et les unités industrielles nationales, des normes de qualité et des conditions sanitaires attestées également par la présence des produits algériens sur des marchés internationaux très exigeants dans ce domaine », a déclaré à la presse, au deuxième jour de sa visite dans la wilaya, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations qui inspectait une unité privée d’emballage et d’exportation des dattes à Biskra, en compagnie du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni, et du directeur général des Douanes algériennes, Noureddine Khaldi.

Kamel Rezig a exprimé également sa satisfaction quant au niveau de qualité et de diversification de la production enregistrée dans la wilaya de Biskra ce qui contribuera, a-t-il dit, à renforcer davantage la présence de l’Algérie sur les marchés mondiaux, notamment européens et américains, estimant que Biskra « constituera une véritable base d’exportation des produits agricoles au côté des wilayas d’Ouargla et El Oued ».

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni, a relevé, pour sa part, qu’outre son occupation des premières positions en terme de production de légumes, de dattes et de viandes, la wilaya de Biskra compte des unités productives industrielles respectant strictement et s’en tenant rigoureusement aux normes de qualité et de santé alimentaire lui permettant l’exportation de ses produits.

M. Henni a également affirmé qu’un travail de coordination est accompli avec le secteur du commerce pour promouvoir les diverses filières agricoles et les exportations.

Pour le Directeur général des Douanes algériennes, Noureddine Khaldi, de nombreux opérateurs économiques locaux accomplissent leurs procédures douanières au niveau d’Alger, alors que ses services leur « offrent la possibilité d’effectuer les mêmes procédures à l’échelle de leur territoire dans le cadre du travail de proximité assuré par les douanes qui peuvent leur délivrer les autorisations douanières nécessaires pour embarquer leurs marchandises directement sur les navires sans d’autres contrôles supplémentaires ».

Il a ainsi invité les opérateurs économiques à bénéficier des facilités qui leur sont accordées et à coopérer dans la lutte contre la fausse facturation.

Les ministres du Commerce et de l’Agriculture et le Directeur général des Douanes algériennes sont arrivés dimanche après-midi à Biskra.

Ils se sont rendus, au premier jour de leur visite, au salon des produits agricoles et de la promotion de l’investissement et inspecté, au deuxième jour de leur visite, une exploitation agricole privée dans la commune de M’zirâa (60 km à l’Est de Biskra) et deux unités d’emballage et d’exportation des dattes au chef-lieu de wilaya.

APS

Regardez aussi

Investissements

Crédits agricoles : le FGAR et le BNEDER signent un accord

Le Fonds de Garantie des Crédits aux PME (FGAR) et le Bureau national d’études pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.