AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Ph : Algerie Eco

Une société italienne va réaliser d’importants investissements agricoles dans le Sud de l’Algérie

Lundi dernier, Bonifiche Ferraresi (BF), une société italienne spécialisée dans l’agriculture, a annoncé son intention de réaliser d’importants investissements agricoles dans le Sud de l’Algérie. L’annonce a été faite lors d’une rencontre de travail avec l’Agence Algérienne de Promotion de l’Investissement (AAPI).

Federico Vecchioni, PDG de Bonifiche Ferraresi, a souligné que la société avait obtenu l’année dernière un contrat de concession définitif dans la wilaya de Touggourt pour la production de blé dur, considérant cela comme « un premier pas pour un projet beaucoup plus important. » À l’issue de la rencontre, Vecchioni a déclaré à la presse que la BF était présente pour élargir le projet à travers d’autres investissements agricoles dans le sud de l’Algérie, annonçant un « grand » investissement prévu pour l’année prochaine.

Outre la production de blé dur, la BF prévoit d’investir dans la production de semences, d’olives et de fruits, ainsi que dans l’industrie agroalimentaire. L’objectif affiché est de contribuer à la réalisation de la sécurité alimentaire en Algérie tout en explorant des opportunités d’exportation. Vecchioni a souligné que la société prévoit d’exporter du blé de l’Algérie vers l’Italie, l’un des plus grands consommateurs mondiaux de blé dur.

La délégation de BF comprenait également l’ancien Premier ministre italien, Massimo D’Alema, qui a qualifié le projet de « l’un des plus importants » dans le cadre de la coopération algéro-italienne, le considérant comme un projet stratégique bénéfique pour les deux pays. D’Alema a souligné que les investissements de la société contribueront significativement à l’autosuffisance alimentaire de l’Algérie et offriront d’énormes opportunités pour le secteur de la production de pâtes en Italie.

Il a également révélé que BF envisage de créer une université spécialisée en agriculture en Italie et a l’intention d’établir un centre de recherche et de formation en Algérie pour faciliter le transfert de technologies modernes de production et contribuer à l’augmentation de la production agricole.

Omar Rekkache, Directeur général de l’AAPI, a qualifié le débat avec la délégation italienne de « fructueux ». Il a souligné que les projets de la société pour la culture de blé dur et de semences sont « d’une importance majeure pour la réalisation de la sécurité alimentaire » en Algérie. Rekkache a affirmé que l’Agence est prête à accompagner la société italienne tout au long de la concrétisation de ses investissements, soulignant que l’AAPI envisage d’élargir son activité aux industries manufacturières.

La délégation italienne a participé à des exposés sur les mesures incitatives de l’investissement et le rôle de l’Agence dans l’accompagnement des investisseurs. Des discussions ont également porté sur les conditions d’octroi du foncier économique relevant du domaine privé de l’État pour la réalisation de projets d’investissement.

Cette annonce marque un pas significatif dans le renforcement des relations économiques entre l’Italie et l’Algérie, ouvrant la voie à une coopération fructueuse dans le secteur agricole, crucial pour la sécurité alimentaire et le développement économique du pays.

Avec Algerie Eco
Partager

Regardez aussi

Participez sur AgriAlgerie.com !

AgriAlgerie.com : Un espace d’expression pour la communauté agricole algérienne. Dans le monde en constante …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *